De mémoire d’ukuléliste lyonnais, nous n’avions jamais assisté à pareille fête avant ce lundi 11 juin 2012.
En effet, si nous ressortons les palimpsestes de Théou, notre pontifex maximus, nous ne retrouvons rien sur l’ukulélé festif, noctambule et débridé sévissant entre Rhône et Saône.
C’est donc à 20h et des poussières qu’a commencé le premier grand concert de l’UkeDunum, club né en octobre 2011 et dont les premiers vagissements ont eu de quoi émouvoir le public présent à l’Antisèche ce soir-là.

Enfin, nous l’espérons…

Cet orchestre d’un soir était composé d’une métallophoniste/ kazooiste, de deux bassistes quasi mutiques et d’une quinzaine d’ukulélistes enthousiastes et pétris de talent.
Le dress code était clair : chemise à fleurs pour tout le monde. Force est de constater que le l’UkeDunumiste est rebelle et insensible aux injonctions vestimentaires. C’est tout à son honneur…

null

La soirée fut l’occasion de regarder dans le rétro et de faire un premier bilan de la saison.

A ce titre, je tiens à féliciter et remercier chaleureusement :
Audrey pour avoir tenu la baraque sur Headphones et pour avoir concocté les affiches officielles des mois de décembre et d’avril
Daniel pour ses belles compositions, ses mash-ups biens sentis, sa ribambelle d’ukulélés patinés, son Opel Vectra
Julien qui sait nous gratifier d’ un beau swing en toutes circonstances
Laurie sans qui nous n’entendrions jamais de chant héliumisé
Sandrine pour ses choix musicaux inspirés et sa Loprinzi touch
Damien pour avoir introduit l’électricité dans ces rencontres et ses belles photos dans notre portfolio d’avril
Thomas, multi-instrumentiste de talent et harmoniciste toujours prêt à en découdre
Hervé, gaucher pas contrariant pour un sou et chanteur hors-pair
Renaud pour ses strums énergiques et fort bien balancés
Le trio de choc Rosie & Tina & Kate pour les bonnes vibrations US  et néo-zélandaises
Christophe notre Bono à l’Ohana Zebra
Sophie pour ses délicieuses inflexions vocales
Théou, bluesiste patenté et indispensable logisticien

Merci également aux tauliers de l’Antisèche, Céline et Thomas pour leur accueil.

Nous posterons dans les jours qui viennent quelques vidéos pour illustrer cela en technicolor.
D’ici là, l’UkeDunum passe en mode estival et vous donne rendez-vous pour un grand pique-niquelélé  en juillet prochain au Parc de la Tête d’Or.
La date et les horaires vous seront donnés ultérieurement via le blog.

 
Prunelle

Publicités